“La jeunesse débat”

La jeunesse débat 2015

11257015_10153465150995815_4153895147723059597_n


La démocratie a besoin de débats ! Pour réveiller chez les élèves tunisiens l’envie de mener des débats constructifs, le Goethe-Institut a mis en place le concours « La jeunesse débat » en Tunisie et ceci dans le cadre de l’initiative « Les écoles : « partenaires d’avenir ».

« Une démocratie a besoin de citoyens qui posent des questions critiques : des hommes et des femmes qui se lèvent pour exprimer leur opinion et qui s’interrogent sur les opinions des autres. Des personnes qui savent écouter et parler, qui discutent de manière objective et impartiale. Il est donc important que chacun apprenne dès l’école comment et pourquoi on discute et s’exerce régulièrement lui-même à la discussion. »

Cette citation de la page internet officielle de “la jeunesse débat”, explique en quelques mots le concept : la démocratie a besoin de débats ! Pour réveiller chez les élèves tunisiens l’envie de mener des débats constructifs, le Goethe-Institut a mis en place le concours « La jeunesse débat » en Tunisie et ceci dans le cadre de l’initiative « Les écoles : « partenaires d’avenir ». L’objectif de ce concours est de promouvoir – l’aide de clubs de discussion – la culture du débat dans les lycées tunisiens.

Comment un enseignant arrive-il à établir un club de discussion dans son école et comment peut-il animer les élèves à y participer ? C’est cette question qui a été abordé du 2 au 4 mars par les enseignants de différentes matières dans le cadre d’un séminaire de formation organisé à Hammamet. Sous la direction de l’expert Pavel Bobek du Goethe-Institut Prague, les enseignants ont pris connaissance du déroulement et des règles du format « La jeunesse débat », ils ont été familiarisés avec son possible utilisation dans les cours et ils ont eu l’occasion de s’exercer à la discussion. Les enseignants ont notamment discuté des questions suivantes : « Faut-il surveiller les activités des jeunes sur internet ? » ou « Faut-il interdire voire sanctionner les grèves dans le domaine social ? ».

« C’était la première fois que les enseignants ont dirigé un débat selon les règles du concept « La jeunesse débat » et ils ont excellé, explique le responsable du séminaire Pavel Bobek. Maintenant que les enseignants savent discuter, il ne leur reste qu’à créer des clubs de discussion dans leurs écoles et de préparer les élèves intéressés aux premières phases régionales du concours qui auront lieu début mai à Douz et à Kairouan. En novembre, les meilleurs élèves participeront à la finale à Tunis.

Nous souhaitons à tous les enseignants et à tous les élèves qui participent à ce concours beaucoup de succès et surtout de nombreux débats très intéressants !

Article “La jeunesse débat” 2015 (http://www.goethe.de/ins/tn/tun/lhr/pas/akt/fr14149005.htm)

 

12661804_10154028476425815_2488478276550983442_n

Les impressions de Salma Azaiez membre du jury

Presqu’une semaine s’est écoulée après la finale de « La jeunesse débat, Tunisie » et pourtant tant s’est passé dans le monde et dans notre chère Tunisie.

« La jeunesse débat, Tunisie » a été une très belle expérience, très enrichissante. Etre membre du jury a été un véritable honneur, la reconnaissance de l’institut Goethe et du ministère de l’éducation de l’importance de la jeunesse en général ainsi que du rôle de notre chère Tun’Act dans la société civile et auprès de cette belle jeunesse en particulier. Le niveau des participants et la qualité de leurs discours étaient impressionnants. Leur enthousiasme et la passion qu’ils mettaient à débattre étaient vraiment touchants. La motivation ainsi que l’investissement de leurs professeurs étaient également tout aussi émouvants et admirables.

Mais par-dessus tout, cette expérience est une source d’espoir, l’espoir d’un jour meilleur promis par et à une jeunesse dynamique pleine de rêves et d’ambitions. Aujourd’hui plus que jamais je suis convaincue que le futur de notre pays repose sur cette même jeunesse, une jeunesse curieuse à l’esprit critique aiguisé, prônant la culture du dialogue et le respect de l’autre, une jeunesse qui brandira la raison et la tolérance face à la violence et à la terreur des obscurantistes.

Vivement la prochaine session j’ai hâte d’y participer !

10325763_10154028477005815_1353634218325029598_n

Les impressions de Sarah Daly membre du jury

“Mon expérience avec le Jury de “La jeunesse Débat” était enrichissante sur tous les plans . La responsabilité de juger les débats avec un jury d’experts et d’hommes d’éducation n’était guerre facile surtout devant une jeunesse si motivée et impliquée . Le plaisir de voir des jeunes lycéens débattre des sujets d’actualité, les discutant en toute profondeur tout en respectant les règles du débat et en acceptant l’avis opposant est inégalé. Pendant ces deux derniers jours , je n’ai pas vu en ces jeunes les citoyens de futures mais les citoyens d’aujourd’hui.”

 

Vidéo de la finale ( https://www.youtube.com/watch?v=8fqORfYoAsU)